Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Éditos du président

L'Édito du Président
Mars 2016

L'Édito du Président
« Mesdames, Messieurs,
 
Le mois de février a notamment été marqué par l’organisation des finales nationales des Championnats de France amateurs seniors, lesquelles ont eu lieu, pour les femmes, à Aubervilliers, le 13 février et, pour les hommes, au Cirque d’Hiver, le 19 février. Ces finales se sont déroulées dans une chaude ambiance avec un public de passionnés et un corps arbitral qui a parfaitement maîtrisé son sujet.
 
Néanmoins, on ne saurait passer sous silence le comportement inacceptable de quelques éléments isolés mais ciblés qui n’ont pas hésité à siffler l’intervention du Président de la Fédération, à insulter un dirigeant de club et à ne pas respecter l’intervention d’un père qui a perdu sa fille et son fils dans des conditions dramatiques. Ils se reconnaîtront, bien évidemment, et ne font pas honneur aux valeurs véhiculées par l’ensemble des éducateurs soucieux de promouvoir notre sport mais aussi de contribuer à la bonne éducation des jeunes pratiquants.
 
Je tiens à adresser toutes nos félicitations aux organisateurs, Saïd Bennajem et Malamine Koné, qui ont su mobiliser les médias avec, à la clef, des reportages sur France Télévisions, L’Équipe 21 ou Kombat Sport, ce qui est une excellente opération pour la promotion de la boxe sur l’ensemble du territoire.
 
Ces finales nationales ont permis à la Direction technique nationale d’observer les athlètes susceptibles dé décrocher une qualification olympique notamment chez les féminines avec Estelle Mossely et Sarah Ourahmoune.
 
La Fédération française de boxe a par ailleurs été sollicitée, dans le cadre de Paris 2024, à propos du lieu susceptible d’accueillir les compétitions de boxe, en l’occurrence le Zénith, porte de La Chapelle. Le Directeur technique national, Kévinn Rabaud, s’est quant à lui rendu à Lausanne, courant février, avec une délégation de Paris 2024 afin de rencontrer les membres de l’AIBA et de leur présenter le projet Paris 2024. Les interlocuteurs de l’AIBA n’ont pas manqué de souligner que la salle proposée ne correspondait pas, en termes de places, au cahier des charges de l’instance internationale, habituée, comme ce fut le cas à Londres, en 2012, à une enceinte pouvant accueillir 10 000 spectateurs. Les échanges se poursuivront afin de trouver une solution plus en rapport avec les exigences de la fédération internationale.
 
Dans cette période préolympique, Arnaud Romera, journaliste à France Télévisions, a mis en avant l’équipe de France olympique en stage à Cuba lors de l’émission Stade 2 diffusée le dimanche 21 février. Nous avons pu observer nos élites en pleine préparation dans des conditions matérielles conformes à ce que l’on recherche lors de ce type de stage. En l’occurrence, sortir du confort de l’Insep et placer les sportifs dans des situations d’inconfort avec de jeunes Cubains qui ne calculent pas et qui sont là pour mettre en difficulté les étrangers présents.
 
Enfin, la nomination officielle de Charles Dumont comme préfigurateur de la future ligue professionnelle devrait être finalisée courant mars comme nous l’avait confirmé le Secrétaire d’État aux Sports, Thierry Braillard.
 
Je tiens, pour conclure cet édito, à remercier chaleureusement les équipes de bénévoles qui ont permis d’organiser les championnats nationaux dans de bonnes conditions ainsi que le corps arbitral qui a fait montre d’une grande sérénité lors de ces finales.
 
Cordialement. »
 
Par André Martin
 
Président de la FFB

Retour aux éditos du président