Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Éditos du président

L'Édito du Président
Juin 2016

L'Édito du Président
« Mesdames, Messieurs,
 
Nous vivons une période historique concernant la boxe olympique. Les résultats ont dépassé nos attentes, nous ne pouvions espérer mieux puisque la Fédération française de boxe alignera onze boxeurs aux Jeux olympiques de Rio 2016 (deux femmes et neuf hommes).
 
La route est néanmoins encore longue. Il faut maintenant penser aux résultats. Mon souhait est de remporter un maximum de médailles dont une, voire deux du métal le plus précieux. Je félicite les athlètes qui ont puisé dans leurs ressources et qui nous ont permis de croire en eux lors de cet événement planétaire qui aura lieu du 5 au 21 août prochain. Le Président de la CNBA, Alain Ibos, accompagnera ces sportifs pour les soutenir jusqu’au podium.
 
Le mois de juin a vu la traditionnelle Assemblée générale fédérale se tenir à Tomblaine, non loin du Creps de Nancy. Les travaux et les échanges lors de cette Assemblée ont été très intéressants. J’en profite pour remercier l’ensemble des délégués des comités régionaux présents le 11 juin dernier, qui participent activement à la vie de la Fédération et à son bon fonctionnement. Nous avons eu l’honneur de recevoir le Secrétaire d’État chargé des Sports, Thierry Braillard, qui nous a présenté son plan d’action pour la boxe professionnelle que nous mettrons en place d’ici la fin d’année 2016. Pour obtenir davantage d’informations sur le déroulement de cette Assemblée générale, je vous invite à prendre connaissance des rapports mentionnés dans le supplément fédéral joint à notre revue. Je suis également satisfait de la bonne santé de la boxe professionnelle, laquelle se porte de mieux en mieux. Les résultats sont intéressants sur le plan européen, les performances sont notables et le niveau des pugilistes français ne cesse de croître. Les organisateurs sont pour beaucoup dans cette évolution puisque de grandes et belles réunions sont organisées et sont d’ores et déjà prévues pour cette fin d’année.
 
Les responsables de la future ligue devront travailler sur les bases solides mises en place ces dernières années par la Fédération, en relation avec les instances européennes et internationales, pour nous proposer leurs orientations. Je vais, avec l’exécutif fédéral, surveiller assidument leurs travaux. Les premières décisions seront annoncées après les Jeux olympiques, dès la rentrée sportive, afin de recueillir l’ensemble des éléments provenant notamment de l’AIBA. Pour le moment, notre objectif reste focalisé sur les Jeux olympiques.
 
Concernant la vie fédérale, des comités et des clubs, nous récompenserons, dès la rentrée, grâce au soutien de la Mutuelle des Sportifs, les clubs qui ont fait l’effort de licencier toutes les personnes présentes en leur sein lors de la saison 2015-2016.
Toujours au niveau fédéral, Jacques Bontemps, Directeur administratif et financier pendant plus de quarante ans, nous quitte pour une retraite bien méritée. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite. Dans l’état actuel, Daniel Emelin, Directeur technique national adjoint, assumera les tâches administratives fédérales. De mon côté, je me rends également au siège de la Fédération trois à quatre fois par semaine afin de préparer comme il se doit la saison 2016/2017.
 
Enfin, nous arrivons lentement mais sûrement en fin de mandature. Cette expérience enrichissante aurait pu être toute autre sans le soutien de la majorité des acteurs du noble art hexagonal. J’ai bien conscience que l’équipe dirigeante ne satisfait pas l’ensemble de nos licenciés. Il y a toujours d’éternels réfractaires mais ce qui m’a déçu, c’est que durant ce mandat, aucun des contestataires n’a proposé sa collaboration pour faire avancer notre Fédération et notre discipline. Nous nous retrouvons systématiquement face à des critiques stériles et souvent infondées. Ce groupuscule n’a pas idée de la charge de travail ni la volonté dont il faut faire preuve pour faire avancer les choses. Je m’en tiendrai donc aux objectifs fixés en 2013 lors de mon élection à la présidence de la Fédération, des objectifs qui ont été remplis. Un signe de prospérité et de victoire pour la suite.
 
Je vous remercie de votre soutien et vous assure de mon dévouement le plus sincère.
 
Excellentes vacances estivales à toutes et à tous,
 
Cordialement. »
 
Par André Martin
 
Président de la FFB

Retour aux éditos du président