Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Éditos du président

L'Édito du Président
Novembre 2016

L'Édito du Président
« Mesdames, Messieurs,
 
La saison sportive est pleinement lancée avec son lot d’échéances sportives importantes à l’intention de l’ensemble de nos pratiquants. Ainsi, de grandes organisations professionnelles ont-elles eu lieu en octobre et en novembre avec des résultats fructueux pour nos champions. Je tiens avant tout à féliciter nos deux nouveaux champions d’Europe, Vincent Legrand et Guillaume Frénois, qui rejoignent Cédric Vitu et Karim Guerfi au sommet de l’Europe. Le travail paie comme en atteste la victoire de Maïva Hamadouche qui, elle, a conquis le titre de championne du monde IBF des super-plumes. Une juste récompense pour cette boxeuse acharnée qui ne s’est jamais découragée et qui a toujours cru en elle. Un grand bravo également aux champions qui ont porté haut les couleurs de la France ce mois-ci, à l’instar d’Hakim Zoulikha et d’Omar Lamiri, respectivement champions de l’Union européenne des mi-lourds et des coqs, mais aussi de Christopher Sebire, champion WBF des super-légers, ou encore de Mehdi Amar qui a remarquablement défendu sa ceinture européenne en Allemagne même s’il lui a manqué un petit quelque chose.
 
Ces succès sont également ceux des promoteurs, des clubs organisateurs ainsi que de l’ensemble des staffs des boxeurs pros qui œuvrent pour la réussite de la boxe professionnelle tricolore à l’international. Nous constatons d’ailleurs, dans l’ensemble, une évolution de la qualité des galas pour le plus grand bonheur du public, des diffuseurs et des téléspectateurs.
 
A la veille de la création de la ligue nationale de boxe professionnelle, les feux sont au vert pour continuer à développer ce secteur et accroître l’engouement suscité autour de notre discipline. Le secrétariat d’État a débloqué une somme non négligeable au service de la préfiguration de cette ligue. Nous suivons bien entendu les échanges relatifs à la création de cette instance et espérons que les mesures qui seront prises seront bénéfiques pour les boxeurs.
 
Le rêve éveillé que nous avons vécu à Rio s’estompe peu à peu, trois mois après la fin des Jeux. La FFB en a profité pour organiser une soirée officielle en l’honneur de l’équipe de France olympique de boxe. Dans une ambiance conviviale, elle a réuni les acteurs qui ont joué, de près ou de loin, un rôle dans la performance historique de notre Team solide. Les invités ont constaté par eux-mêmes la générosité que dégagent nos champions et l’âme qu’il peut y avoir dans cette équipe. Les jeunes générations doivent prendre exemple sur des champions comme Sarah Ourahmoune, Souleymane Cissokho, Sofiane Oumiha ou Mathieu Bauderlique. Ces ambassadeurs de la discipline ont véhiculé une image de notre sport plus que positive. Certains d’entre eux sont d’ailleurs toujours en réflexion pour savoir s’ils restent amateurs ou s’ils passent professionnels. J’ai souhaité m’entretenir avec chacun des qualifiés olympiques pour connaître leur projet d’avenir. Une chose est sûre, la perspective des JO de Tokyo 2020 ne les laisse pas insensibles. Il leur faudra néanmoins s’accrocher pour rivaliser avec la nouvelle génération qui a du potentiel. Nous espérons d’ailleurs que nos représentants obtiendront de beaux résultats aux championnats d’Europe seniors féminins et aux championnats du monde juniors masculins.
 
Concernant la vie fédérale, les élections des comités régionaux ont eu lieu. Je me réjouis de pouvoir travailler avec des président(e)s et des équipes d’élus compétents pour faire avancer notre discipline. Mes félicitations vont aux collègues récemment réélus et à ceux nouvellement élus. A noter qu’il y a encore des comités régionaux où les réélections ont lieu à l’unanimité, preuve que les projets peuvent être menés en bonne entente avec l’ensemble des acteurs de la région. Enfin, j’ai une pensée pour mon ami Claude Choppin, Président du comité régional de Champagne-Ardenne et fervent défenseur du noble art, qui nous a tristement quittés en ce mois de novembre. Mes sincères condoléances à sa famille.
 
Cordialement ».
 
Par André Martin
 
Président de la FFB

Retour aux éditos du président