Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Moulins-Yzeure

Un gala à la centrale

Milieu Carcéral
Le 09 Novembre 2015

 

Une trentaine de détenus de la centrale pénitentiaire de Moulins-Yzeure (Allier) a pu assister à un gala de boxe samedi 7 novembre. Certains d’entre eux sont même montés sur le ring

© France 3 Auvergne A la centrale de Moulins-Yzeure, les détenus ont assisté à une vingtaine de combats de boxe. Certains ont pu enfiler les gants pour combattre face à des boxeurs extérieurs

La boxe se développe en milieu carcéral. Samedi 7 novembre, la centrale de Moulins-Yzeure (Allier) a accueilli un championnat interrégional de boxe. Les meilleurs pugilistes des régions Auvergne et Aquitaine se sont opposés sur le ring. Une trentaine de détenues ont assisté à 20 combats. « Pour nous c’est rare de voir de la boxe. En plus, ce sont de vrais combats. Ça vaut le coût de venir », affirme Zizou, un détenu.

Affronter des boxeurs de l'extérieur

D'ailleurs, deux détenus, membres du club de boxe de la centrale, ont eu la chance de monter sur le ring durant ce gala pour affronter des boxeurs de l'extérieur. Ce combat se déroule comme hors des murs de la prison. « Tout sport même qu'il soit à l’extérieur ou à l'intérieur de la centrale ont les mêmes règles, confirme Money-Dimitri Seka, éducateur sportif de l’association Noble art moulinois. Il n’y a pas de différence dans le sport ». Durant trois rounds intenses de trois minutes, les crochets, les esquives s'enchaînent. Les détenus appliquent les règles du noble art. L'écoute, la rigueur, la persévérance, le dépassement de soi, l'humilité. Rhorho, membre du club de boxe de la centrale, le ring est un lieu particulier. « Ça te permet de te défouler et à la fin d’être paisible, bien dans sa peau. Pour moi, la boxe est devenue une passion ». Un partenariat entre l’administration pénitentiaire et la fédération française de boxe permet d'organiser. « On voit la boxe comme un outil pour des personnes qui n’ont pas respecté les règles. Elles sont dans un cadre codifié qu'il faut respecter », indique Stéphane Raynaud, conseiller technique de la fédération française de boxe.

Gala de boxe à la centrale pénitentiaire de Moulins-Yzeure

Reportage : Christian Darneuville, Pascal Franco, Sébastien Bonnetot. Intervenants : Rohroh, Money-Dimitri Seka (éducateur sportif de l’association Noble art moulinois), Stéphane Raynaud (conseiller technique FFB), Zizou

Ce gala, organisé à la centrale de Moulins-Yzeure, est déjà à sa troisième édition. Mais Money-Dimitri Seka enseigne les rudiments de la boxe aux détenues de la centrale depuis maintenant cinq ans. Le noble art est voué à se développer en prison. Début octobre s'est déroulé le premier challenge national de boxe organisé dans le Lot-et-Garonne. Vingt-trois détenus y ont participé.

Par Julien Privat avec Christian Darneuville

© France 3 Auvergne

 

 

 

Share |