Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Milieu carcéral

La boxe, vecteur de réinsertion

Milieu Carcéral
Le 21 Janvier 2016

 

Ville-sous-la-Ferté (Champagne-Ardenne) - Ancien roi de France des welters, le Toulonnais Daniel Bicchieray a animé pendant une journée un atelier boxe dans la prison centrale de Clairvaux (Aube), le jour de son 51e anniversaire !

Manuel Dolzanelli et Daniel Bicchieray

Derrière les hauts murs ultra-sécurisés de la centrale, l'espace d'une journée, Daniel Bicchieray, qui voit la boxe comme un vecteur de réinsertion, s'est mué en professeur pour des élèves particuliers : des détenus condamnés à de longues peines qui ont cherché dans le noble art une échappatoire à la réclusion. "J'ai été superbement accueilli par les surveillants pénitentiaires et les détenus. Pour tous, cette journée restera dans les mémoires", explique-t-il. "On a pu s'évader par la boxe sans se faire la belle en vrai", plaisante Franck, en fin de longue peine. "Cet atelier nous a permis de mieux se connaître, d'exister encore, c'était libérateur", lâche-t-il.

La chose la plus incroyable est que Daniel et Franck se connaissent depuis l'enfance. "Nous avons grandi au Mourillon à Toulon. Il a pris une direction, moi une autre", poursuit Bicchieray. Puis d'enchaîner : "entre les détenus et moi il y avait une relation de confiance très forte dès le début. Ils purgent leurs peines, mais ce n’est pas la peine d’en rajouter. Ils ont aussi leur part d'ombre mais c'est ce qu'il y a de positif et d'intense en eux et qu'il faut valoriser pour qu'ils puissent se réhabiliter un jour". Après deux séances pugilistiques, les détenus ont demandé à Daniel de leur conter sa riche histoire de boxeur. Au terme de cette riche et inoubliable journée, Franck avait préparé une petite surprise pour l'anniversaire de Daniel : un magnifique et délicieux gâteau fait par un détenu pâtissier, que tout le monde a dégusté. Daniel a salué ses élèves d'un jour, puis s'en est allé, avec son ami Fred...

Bio express : Daniel Bicchieray

Né le 12 janvier 1065.

39 victoires, dont 17 avant la limite, 3 nul, 9 défaites.

Amateur : premier combat en avril 1980. Champion de Provence à six reprises et finaliste du championnat de France juniors. Battu en demies du CFA SH par un ogre, Laurent Boudouani. Dix sélections en équipe de France.

Professionnel : premier combat le 3 novembre 1986, à presque 20 ans. Deux fois roi de France des poids welters. S'incline devant pour Gary Jacob pour le titre de champion d'Europe le 22 septembre 1993. Dernier duel chez les rémunérés le 9 juin 1995. Dans la foulée, il devient entraîneur du Punch club toulonnais. Il gagne tout : du Critérium au championnat d'Europe. A décidé de passer le flambeau à son fils, Anthony.

 

 

 

Share |