Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Défi boxe

Kébabla boxe le handicap

Handiboxe
Le 10 Octobre 2017

 

En partenariat avec la Fédération, Ingrid Kébabla, qui enseigne la boxe aux enfants et pré-ados du Boxing-club de Maubeuge et prépare le BPJEPS éducateur sportif mention boxe, a organisé le 27 septembre une séance de découverte de la pratique.
 
 
Dans le cadre de son brevet professionnel et en accord avec le projet de développement fédéral Défi boxe, Ingrid Kébabla, qui a découvert la discipline par hasard il y a seize ans en passant devant la salle située à l’époque sur la place de Sous-le-Bois, a eu l’excellente idée d’animer une séance qui visait à développer la boxe pour les personnes ayant des difficultés d’accès à la pratique sportive. Pour ce faire, elle a accueilli, le mercredi 27 septembre au sein du club de Maubeuge, huit jeunes de l’Institut médico-éducatif de Jeumont, pour leur faire découvrir le noble art. Sur le tee-shirt de chaque participant figurait un slogan qui résume parfaitement cet après-midi, « Boxer ensemble pour mieux vivre ensemble ».
 
 
« Le plus dur a été la compréhension des consignes, parfois, explique l’enseignante. La présence de quelques jeunes volontaires du club a facilité leur attention mais, dans l’ensemble, cette première expérience a été une grande réussite, autant pour moi que pour eux. Mon but est de pérenniser ces échanges, je crois que désormais, les choses sont en bonne voie à ce niveau. J’en profite pour lancer un appel aux autres institutions éventuellement demandeuses, je reste à leur écoute et je serai heureuse de répondre à leurs attentes ». Déjà titulaire d’un diplômer primo-fédéral, qui lui permet d’intervenir auprès des pré-ados et des enfants, Ingrid Kébabla souhaite aujourd’hui trouver un emploi dans le milieu sportif, et pourquoi pas celui de la boxe.
 
 
Pour Coralie Leprevier, éducatrice spécialisée qui accompagnaient les jeunes de l’IME, « cette séance a été très constructive car elle a permis de voir les jeunes évoluer différemment dans un sport qu’ils ne pratiquent habituellement pas et dont ils n’ont pas forcément une belle image. Nous avons vu leurs sourires, ils se sont éclatés, c’est le principal ».
 
 
Pour toute info sur cette activité adaptée, Ingrid Kébabla, tél, 06 14 58 02 83.  

 

 

 

Share |