Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Boxe professionnelle

Les immortels cuvée 2018

Boxe professionnelle
Le 07 Décembre 2017

 

La légende aztèque Erik Morales, l’ancien roi des rois Vitali Klitschko et le maître de l’esquive Ronald « Winky » Wright ont été élus mardi au Panthéon de la boxe mondiale, dès leur première année d’admissibilité.
 
 
Ces trois anciens boxeurs ont été élus dans la catégorie des boxeurs modernes, c’est-à-dire que leur dernier combat n’a pas eu lieu avant 1989. Ils seront intronisés au prestigieux « International Boxing Hall of Fame and Museum » (Panthéon de la boxe mondiale), le 10 juin prochain à Canastota, une ville située à 482 kilomètres au nord-ouest de New York (États-Unis). Pour être admissibles, les boxeurs ne doivent pas s’être battus depuis au moins cinq ans. Les derniers combats de Klitschko, Morales et Wright remontent tous à 2012.
 
 
Erik « Le Terrible » Morales (52 victoires, dont 36 avant la limite, 9 revers) a été le premier boxeur mexicain de l'histoire à remporter le titre de champion du Monde dans quatre catégories distinctes (super-coq, plume, super-plume et super-léger). Morales sera toutefois à jamais reconnu pour les trois féroces combats qu’il a livrés à son compatriote Marco Antonio Barrera.
 
 
Vitali "Docteur Ironfist" ("poing de fer") Klitschko (45 victoires, dont 41 avant la limite, 2 revers), qui occupe dorénavant les fonctions de maire de Kiev (Ukraine), a quant à lui remporté un titre de poids lourds en trois occasions au fil de sa carrière professionnelle. Inactif entre 2005 et 2008 en raison de blessures, il est revenu au sommet à son retour, alors que son frère Vladimir et lui ont simultanément détenu les quatre ceintures majeures de la catégorie-reine.
 
 
Ronald « Winky » Wright (51 victoires, dont 25 avant la limite, 1 nul, 4 revers) est un ex- champion du Monde unifié (WBC, IBF et WBA-Super) des poids super-welters. Ce « fausse-patte », qui vit à Saint Petersburg (Floride), s’est distingué au fil de sa carrière grâce à son style défensif. Wright a boxé à plusieurs reprises dans l’Hexagone et avait boxé des adversaires prestigieux comme Fernando Vargas, Shane Mosley, Felix Trinidad, Jermain Taylor, Ike Quartey ou bien Bernard Hopkins.
 

 

 

 

Share |