Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Actu boxe pro

Wilder stoppe Ortiz

Boxe professionnelle
Le 04 Mars 2018

 

L’Américain Deontay « The Bronze Bomber » Wilder a conservé son titre WBC des lourds en stoppant dans le dixième round le fausse-garde cubain - qui habite à Miami, Floride - Luis « King Kong » Ortiz, la nuit dernière au Barclay's center de Brooklyn, à New York.
 
 
Ce duel d’invaincus a mis quatre reprises à démarrer avant de s’enflammer enfin. Devant 14 069 spectateurs, la deuxième plus grosse affluence pour de la boxe à Brooklyn, Wilder (32 ans ; 2,01 m, 40 victoires dont 39 avant la limite), en grande difficulté à la fin de septième opus, a envoyé Ortiz (1,93 m ; 28 succès dont 24 expéditifs, 1 revers, 2 no-contest) au tapis une première fois dans le cinquième round, puis à deux reprises dans le dixième segment. La première sur un enchaînement gauche-droite-gauche. Compté huit, « King Kong » a repris activement le combat mais, quelques secondes après, il a encore plié sous les droites adverses… et un méchant uppercut. Ortiz représentait sans doute l'adversaire le plus sérieux de Wilder jusqu'à présent sur la route de l'unification de la catégorie-reine du noble art. Le sieur Wilder espère maintenant affronter le Britannique Anthony Joshua (28 ans ; 1,98 m ; 20 victoires avant la limite) , roi unifié des lourds (IBF, WBA-Super, IBO), qui affrontera le 31 mars à Cardiff, la capitale du pays de Galles (Royaume-Uni), le Néo-Zélandais Joseph Parker (25 ans ; 1,93 m ; 24 succès, dont 18 expéditifs), champion WBO. « Ortiz peut partir la tête haute, il a offert aux fans un sacré combat, a estimé Wilder. J'ai montré que j'étais un vrai champion ».
 
Uzcategui nouveau monarque
 
Dans un autre combat chez les rémunéré, le Vénézuélien - qui vit à Tijuana, Mexique - Jose Uzcategui s'est emparé du titre vacant IBF par intérim des poids super-moyens en poussant l'Américain Andre Dirrell à l’abandon. Complètement ravagé par son adversaire, Dirrell (34 ans ; 1,85 m ; 26 succès, dont 16 expéditifs, 3 défaites), dont le visage était passablement amoché dès le cinquième round, a vu son coin jeter l'éponge à l'issue de la huitième reprise. Les cartes des juges ont révélé des pointages de 79-73, 78-74 et 77-75 en faveur d'Uzcategui au moment de l'abandon de Dirrell, ancien médaillé de bronze olympique aux Jeux d'Athènes. Uzcatetgui (27 ans ; 1,88 m ; 27 victoires, dont 23 avant la limite, 2 revers) a ainsi pris sa revanche, ayant été disqualifié pour un coup porté après la cloche lors d'un premier affrontement entre les pugilistes, en mai 2017. Du côté féminin, l'Américaine Alicia Napoleon s'est adjugée le titre vacant WBA des super-moyens en défaisant la Belge Femke Hermans.

 

 

 

Share |