Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Actu boxe pro

Garcia détrône Lipinets

Boxe professionnelle
Le 11 Mars 2018

 

L'Américain Miguel Angel "Mikey" Garcia (30 ans ; 1,68 m ; 38 victoires dont 30 avant la limite) a détrôné du titre IBF des super-légers le Russe - d'origine kazakhe et domicilié en Californie - Sergueï Lipinets (28 ans ; 1,70 m ; 13 succès, dont 10 expéditifs, 1 revers), la nuit derrière à San Antonio (Texas).
 
 
Garcia a été déclaré vainqueur de ce duel d’invaincus à l'issue des douze reprises à l'unanimité des trois juges (116-111, 117-110 et 117-110). Lipinets, qui s’est retrouvé au tapis dans le septième round sur un crochet gauche, étrennait la ceinture qu'il avait conquise en novembre dernier face au Japonais Akihiro Kondo. Garcia a été sacré dans une quatrième catégorie de poids différente après avoir détenu le titre WBC des poids légers, WBO des poids plume et WBO des super-plume. « C'est un sentiment incroyable ! Gagner un quatrième titre dans une quatrième catégorie, c'est quelque chose de grand, être comparé à des boxeurs comme Manny Pacquiao et Juan Manuel Marquez, c'est fort », a-t-il expliqué. Le duel, qui a véritablement démarré à partir de la troisième reprise, a été plus chaudement disputé que ce à quoi plusieurs s'attendaient, Lipinets ayant fait preuve de beaucoup de ténacité.
 
Relikh prend une belle revanche
 
En co-événement, le Bélarusse Kiryl Relikh (28 ans ; 1,77 m ; 22 victoires, dont 19 avant la limite, 2 revers) a pris une belle revanche sur le Cubain - qui vit à Las Vegas, Nevada - jusqu’alors invaincu Rances "Kid Blast" Barthelemy (31 ans ; 1,80 m ; 26 succès, dont 13 expéditifs, 1 échec et un no-contest), par décision unanime (117-110, 118-109 et 118-109), pour le titre vacant WBA des poids super-légers. « La dernière fois je n'étais pas prêt, je n'étais pas assez bien préparé. Cette fois j'ai réussi grâce mes nouveaux entraîneurs. Je suis très heureux parce que j'ai attendu ça pendant 20 ans », a déclaré Relikh. Les deux hommes avaient été impliqués dans une décision si controversée lors d’une finale mondiale de classement (Title Eliminator) que Barthelemy a gagné le 20 mai 2017 à Oxon Hill (Maryland) qu'une revanche avait été immédiatement ordonnée.

 

 

 

Share |