Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Actu boxe pro

The Main Event 6

Boxe professionnelle
Le 15 Mars 2018

 

Un combat attendu de longue date entre deux vedettes de la boxe tricolore, trois ceintures mises en jeu, des confrontations internationales de haute volée et un choc en kick-boxing, Malamine Koné Events a encore fait dans le grand pour The Main Event 6. Ce vendredi 30 mars, le Palais des Sports Marcel-Cerdan de Levallois va vibrer lors des combats présents à l’affiche. Hadillah Mohoumadi et Nadjib Mohammedi joueront leur avenir mondial, Kévin Lele Sadjo et Renald Garrido défendront leur titre national et Hervé Lofidi effectuera son premier test international. Ça promet !
 
Championnat WBA-Continental des super-moyens : Hadillah Mohoumadi (Elancourt) vs. Nadjib Mohammedi (Marseille)
 
 
C’est LE combat que beaucoup attendaient. Malamine Koné est parvenu à convaincre les deux hommes de s’affronter pour une ceinture qui devrait offrir au vainqueur une chance mondiale. Leur motivation sera à la hauteur de l’enjeu. Hadillah Mohoumadi a abandonné son titre européen pour prendre cette nouvelle voie et Nadjib Mohammedi, qui a déjà connu deux chances mondiales, veut y regoûter.
 
Combat international des lourds-légers : Hervé Lofidi (Fra./Canteleu) vs. Julio Cesar Dos Santos (Brésil)
 
 
Après avoir pris sa revanche sur Siril Makiadi, titre de champion de France en jeu, Hervé Lofidi se lance un nouveau défi : faire sa place dans les classements mondiaux. Désireux d’affronter les meilleurs, « l’Artiste » sera opposé à l’expérimenté Brésilien Julio Cesar Dos Santos. « Un gros défi m’attend, mais je veux prouver que je suis à ce niveau-là », indique le Normand.
 
Championnat de France des super-moyens : Kévin Lele Sadjo (VGA Saint-Maur) vs. Matiouze Royer (Bayonne)
 
 
Sacré champion de France dès son 5e combat en janvier dernier, Kévin « le Phénomène » Lele Sadjo livre la première défense de son titre. Une nouvelle expérience pour lui, face à son challenger officiel, Matiouze Royer, un combattant à ne surtout pas mésestimer, prêt à lui mènera la vie dure. « Une défense est toujours plus compliquée, mais le titre restera en ma possession », affirme le champion en titre.
 
Championnat de France des super-légers : Renald Garrido (Marseille) vs. Massi Tachour (Fontenay-sous-Bois)
 
 
Renald Garrido le clame haut et fort : « il faudra que Massi Tachour soit très fort pour prendre mon titre ! ». Le « Lion » marseillais entend bien conserver la ceinture nationale qu’il a mis quinze mois à reconquérir. Mais son adversaire se présentera avec l’ambition d’être couronné dix-huit ans jour pour jour après son entraîneur, Mehdi Labdouni.
 
Combat international des poids super-légers : Yazid Amghar (Fra./Aulnay BC) vs. Jarkko Putkonen (Finlande)
 
 
Invaincu après 19 combats, l’élégant Yazid Amghar poursuit sa progression vers les sommets. Et face au solide Finlandais Putkonen, l’ex-champion de France voudra montrer qu’il a sa place parmi les meilleurs boxeurs français.
 
Finale du Tournoi de France des moyens : Moughit El Moutaouakil (Corbeil) vs. Johanny Bola (Guingamp)
 
 
Moughit El Moutaouakil est un poids moyen qui monte. Pour 8e combat, face à Johanny Bola, l’invaincu Corbeillois (7 victoires, 6 KO) vise le premier titre de sa carrière avec cette finale du Tournoi de France.
 
Exhibition féminine : Aziza Oubaïta vs. Anne-Sophie Da Costa
 
 
Plus qu’un combat, une renaissance. Opérée pour une transplantation cardiaque le 17 juillet 2016, Aziza Oubaïta remonte sur le ring comme à ses plus belles heures. L’ex-challenger mondiale effectuera un jubilé plein de symbole, face à Anne-Sophie Da Costa, qui disputera le titre planétaire WBF des mi-mouches en mai prochain.
 
Egalement à l’affiche
 
 
Poids super-légers : Abderrazak Houya (Courbevoie) vs. Aïmen Souihli (Cannes).
Poids super-légers : Maxime Devignaud (Levallois SC) vs. Xavier Girardin (Cannes).
Poids super-welters : Herman Umande (Levallois SC) vs. Hervé Ketounu (Red Star Saint-Ouen).

 

 

 

Share |