Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Handiboxe

La boxe, outil de socialisation

Handiboxe
Le 22 Juin 2018

 

Pour la 2e année consécutive, le club pugilistique de Paris XIVe s'est rendu sur notre territoire le temps d'une visite amicale, le 14 juin dernier. En commençant par partager une séance d'entraînement avec les sociétaires de  l'Étoile de Chambord, puis en se rendant au Zoo Parc de Beauval, où ils ont passé la nuit.
 
 
Partager une séance, tel était l'objectif. Partager, créer des liens, s'ouvrir ou se découvrir, se  socialiser pour les uns, appréhender le monde du handicap pour les autres, et faire que la loi handicap de 2005 soit véritablement un fait et non plus un texte sans valeur. La valeur humaine, et sa dimension humaniste, voilà ce qui attendait les boxeurs et boxeuses, en fauteuils ou debout, valides ou non, pour que la barrière du handicap soit brisée.
 
 
Sous l'impulsion des deux coaches et amis, Olivier Lefèvre pour Mont près Chambord et Gérald Rakoto Andriamparany pour XIVe, c'était une soirée riche qui venait de s'achever. Riche en découverte, en rapports humains, riche pour l'avenir et le changement du regard sur l'autre, regard sur celui qui est différent, mais aussi encourageant pour le public en situation de handicap, trop souvent dévalorisé, mis à part, dévalué.
 
 
Sous le regard de François Ramaugé, référent régional handiboxe, la séance a donné une réponse positive aux attentes de tous. Ils reviendront partager à nouveau une telle soirée, que ce soient les handiboxeurs ou les boxeurs. "Nous avons su les accueillir, et en plus nous disposons d'un territoire riche en culture et animations, que ce soit le Zoo, les diverses biscuiteries à visiter, ou encore la chocolaterie bracilienne. Les parisiens ont conjugué sport et culture, créé des liens visant à socialiser les personnes et à sortir de leur béton quotidien, pour trouver calme, repos, et toute cette culture propre aux loir-et-chériens, si bien chanté par Michel Delpech. C'est une action qui est largement défendue et encouragée par notre Fédération française de boxe et son président André Martin", souligne François Ramaugé.
 

 

 

 

Share |