Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Boxe éducative

 

La boxe éducative assaut est une forme de pratique ouverte à toutes et à tous (de 6 à 77 ans). Elle se différencie de la boxe amateur et professionnelle sur deux exigences fondamentales :

  • Ne pas nuire à son adversaire ;
  • Etre sanctionné pour tout comportement violent.

La logique de l’activité « Boxe » reste identique, quelles que soient les formes de pratique. Seule la puissance des touches les différencie. La puissance doit expressément différencier la boxe éducative assaut où l’on touche, des autres pratiques. Les élèves doivent s’imposer par leurs qualités techniques et tactiques, mais en aucun cas par la puissance des coups. La vitesse d’exécution n’est en rien modifiée, mais doit s’accompagner d’une maîtrise totale de l’impact sous peine d’être sanctionnée.

La présence de l’arbitre est importante puisqu’il veille en permanence à la sécurité des boxeurs. L’application et le respect des règles d’arbitrage et techniques garantissent une pratique en sécurité. Plusieurs interdictions comme le fait de frapper fort ou d’en avoir l’intention, de toucher une zone interdite, de tenir ou de pousser, d’avoir un comportement antisportif… peuvent disqualifier le boxeur sans le sanctionner au préalable.

La BEA permet le développement chez l’élève de la vitesse, de l'endurance, de la souplesse et de l'élasticité. Elle permet également l'initiation de l’élève aux différentes techniques de boxe anglaise : l’attaque, la préparation d'attaque, la défense, la contre-attaque et le contre. Pendant l'apprentissage des techniques et pendant les assauts, à l’entraînement ou en compétition, l’entraîneur tire profit de certaines situations pour inculquer à l'élève des connaissances lui permettant de mieux gérer l'effort, l'espace et le temps afin d'accroître ses chances de remporter l'assaut.

Tout au long du match, les boxeurs doivent demeurer face à face. Un boxeur qui tourne le dos à son adversaire ou qui baisse la tête (visage face au sol) est immédiatement sanctionné, puisque ce comportement peut devenir dangereux rapidement.

Pour être autorisé à boxer, les boxeurs(es) doivent être titulaires d’une licence BEA pour la saison en cours. Un assaut ne doit pas opposer deux boxeurs(es) dont l’écart d’âge est supérieur à  deux ans (date à date de naissance). Un assaut ne peut pas opposer deux boxeurs(es) dont l’écart de poids dépasse l’écart de poids autorisé pour la catégorie du plus léger. Un assaut ne doit pas opposer une fille à un garçon. Il ne doit pas non plus opposer deux frères ou deux sœurs, ni deux boxeurs(es) d’un même club sauf en championnat. Seul deux boxeurs(es) titulaires d’une licence BEA peuvent se rencontrer. Enfin, un(e) boxeur(se) est autorisé(e) à effectuer deux assauts par jour hors championnat et en championnat.

 

 

Share |