Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Médicale

 

 

Commission Nationale Médicale

Ouverture de la Rubrique Médicale
La Fédération Française de Boxe privilégie la protection de la santé de ses licenciés. Aucune réunion ne peut avoir lieu sans la présence d'un médecin. Le Sport professionnel et de Haut Niveau ne se conçoit plus sans médical : Médecins et Kinésithérapeutes »

Maryannick Machard Lepennetier, Présidente

Membres de la commission :

Médicale    
Maryannick MACHARD LEPENNETIER Présidente  
Jean Louis LLOUQUET (MIP)    
Georges CHALLE (IDF)    
Paul HAGOPIAN (FRC)    
Mokhtar BENOUNNANE (IDF)    
Lorenzo MARTINEZ (IDF)    
Xavier SENEGAS (AQU)    
     

Le Médecin
de Ring

La Commission Nationale Médicale (C.N.M.) :
La Commission Nationale Médicale se compose de 7 membres.
Outre son Président, elle comprend obligatoirement :
- trois médecins,
- un kinésithérapeute qui est obligatoirement le kinésithérapeute fédéral si ce dernier n’est pas Président
de la Commission Nationale Médicale,
- le Médecin Fédéral National s’il n’est pas Président de la Commission Nationale Médicale ;
et dans le cas contraire, si le Médecin Fédéral National a été élu Président de la Commission Nationale
Médicale parmi les membres du Comité Directeur de la F.F.B., la Commission doit obligatoirement comprendre un médecin supplémentaire.
et
- le Médecin des Equipes Nationales s’il n’est pas Président de la Commission Nationale Médicale ;
et dans le cas contraire, si le Médecin des Equipes Nationales a été élu Président de la Commission
Nationale Médicale parmi les membres du Comité Directeur de la F.F.B., la Commission doit
obligatoirement comprendre un médecin supplémentaire.

Comme tous les sports, la BOXE comporte des risques. L’accident grave demeure exceptionnel La protection de la santé des sportifs représente la première préoccupation de la Fédération Française de Boxe et de sa
Commission Médicale.

Les règlements médicaux de la Fédération Française de Boxe
sont établis dans le respect des règlements internationaux, du secret médical et en référence à la législation nationale (en particulier à la loi 99.223 du 23
mars 1999 relative à la protection de la santé des sportifs, de la lutte contre le dopage, de l’arrêté du 28 Avril 2000 et de la loi 2000-627 du 6 juillet 2000 relative à la promotion des activités physiques et sportives.

Le Médecin de ring


Aucune réunion de boxe ne doit se dérouler sans la présence d'un médecin.

La commission médicale recommande fortement la présence de deux médecins.
Pour les Championnats d'Europe et du monde professionnel deux médecins : un ''médecin chef'' désigné par le Médecin Fédéral National et un réanimateur sont réglementairement obligatoires.
Pour les compétitions internationales amateur on distingue 3 catégories de médecins de ring ''Rings ide Physicians'' RP :
- National RP
- Continental RP
- International RP

Le médecin de ring doit être Docteur en Médecine : sa responsabilité professionnelle doit être assurée.
Le médecin de ring «idéal» serait, en outre, bien informé des choses de la boxe et expérimenté.
Sa présence est indispensable au bord du ring pendant toute la durée de la réunion. La première préoccupation de ce médecin doit être de savoir (centre hospitalier, clinique bien équipée) et comment (SAMU, Pompiers, Croix-Rouge) diriger un éventuel accident grave (rare mais toujours possible).

Obligation est faite à l'organisateur de mettre à la disposition du médecin :
   1. une ambulance.
   2. un téléphone au bord du ring (pour les appels urgents) : SAMU...
   3. une civière à proximité du ring.
   4. personnels paramédicaux (pompiers, protection civile.
   5. un local où celui-ci pourra effectuer la visite médicale et pratiquer des soins

Rôle du médecin du ring

Interventions du médecin de ring avant le combat

La visite médicale :
Elle s'adresse à des athlètes licenciés ayant donc subi un examen annuel complet (avec d'éventuels examens spécialisés) qui a éliminé toutes contre indication. Elle se résume à : auscultation cardiaque, prise de tension artérielle (à répéter si nécessaire) examen succinct de la gorge, des mains, des arcades pour éliminer une lésion récente.

Interventions du médecin de ring pendant le combat

La FFB applique pour les amateurs le règlement de l'AIBA.

• pendant le round :
1°) à la demande de l'arbitre
- K.O. grave (avant même de compter.
- blessure ; après un K.D.
2°) de sa propre initiative
- s'il voit un boxeur en danger et estime devoir interrompre le combat, il doit en informer le président du jury qui annonce à l'arbitre l'arrêt du combat
- en cas de K.O grave

• pendant la minute de repos :
« la minute de repos appartient au boxeur et à son homme de coin »
Le médecin peut informer le jury et/ou l'arbitre qu'il désire examiner un boxeur. L'arbitre dès le début du round suivant annonce «stop» et conduit le boxeur dans le coin pour avis du médecin

Interventions du médecin de ring après le combat

Le médecin s'assure qu'aucun boxeur n'a besoin de ses soins. Il examine plus sérieusement (sur le plan neurologique et ophtalmologique en particulier) le boxeur qui a subi un KO ou qui a eu un combat dur.

Enfin, il rédige très sérieusement le procès verbal, ce document permet au Médecin Fédéral d'appliquer le règlement (stop médical après K.O. ou blessure), de confirmer les examens prescrits ou conseillés (radiographies, examens spécialisés) et de tenir compte de toute observation.
Ce procès verbal sera essentiel en cas de problème médico-légal : c'est un véritable certificat médical, il doit être signé.

En conclusion

Le médecin de ring :
- a conscience de ses responsabilités
- sait prévoir l'accident grave
- donne priorité à la santé du boxeur
- rédige avec soins le procès-verbal

 

 

Share |